De Gaulle / Mitterrand de Robert Schneider

Le 8 janvier prochain sera commémoré le décès de François Mitterrand, mort il y a vingt ans. Pour l’occasion fleurissent en librairie de nombreuses parutions consacrées au premier Président de la République socialiste de la Vème République. Mais, au milieu des biographies revues et augmentées en passant par des beaux livres faisant la part belle aux photographies, figure un ouvrage atypique en fonction de son sujet.

Écrit par Robert Schneider, rédacteur en chef et chef du service politique du Nouvel Observateur, auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la Vème République et notamment d’une excellente étude portant sur les origines familiales des Mitterrand (1), De Gaulle / Mitterrand retrace le parcours croisé de deux grands hommes politiques de la seconde moitié du XXème siècle, explore les emprunts de l’héritage gaullien par la politique de François Mitterrand et nous narre le récit des affrontements et de leur relation plus que tumultueuse mais où perce toutefois une pointe de respect, rapidement contenue par fierté.

« Admirés, adulés, mais aussi moqués, attaqués, haïs même de leur vivant, ils sont devenus des personnages mythiques » [page 9] écrit Robert Schneider dans son prologue. Je rajouterais volontiers qu’ils sont devenus même de véritables références tant leurs noms suffisent à rassembler des partis qui se réclament de leurs politiques. Deux grands noms qui ont façonné la France et « qui avaient en commun un  orgueil, une ambition et un amour pour la France immodérés » [page 12].

811In7o31UL
De Gaulle / Mitterrand de Robert Schnieder

Et une relation qui commence en décembre 1943, à Alger : François Mitterrand est à la tête d’un réseau de prisonniers résistants tandis que De Gaulle est en train d’acquérir cette stature de héros mythique, contrôlant les Forces françaises libres. Un premier face-à-face duquel rien ne filtrera, mis-à-part ce terrible affront de François Mitterrand : il osera dire non au Général, dire non à l’homme du 18 juin. La relation entre les deux hommes prend alors l’allure d’un duel sur le long terme, fait d’affrontements et de piques lancées au détour d’une phrase, d’un discours.

C’est deux visions diamétralement opposées de la France mais qui se réunissent de part leur objectif : celui de garder à la France ce rang de grandeur et de véhiculer ces valeurs auxquelles est attachée la République. Deux hommes qui connaissent la solitude du règne ainsi que son « atmosphère délétère […], les trahisons, la maladie, la hantise de la décrépitude, celle de la mort » [page 209].

Synthèse fourmillant d’anecdotes et de citations provenant des témoignages des deux hommes, biographie croisée et loin de toute tentative de récupération politique, l’ouvrage de Robert Schneider retrace avec attention cette relation de plus de vingt-cinq ans et raconte brillamment une nouvelle histoire de la Vème République vu par ces deux hommes dont l’attrait sur les Français n’a jamais cessé.

De Gaulle / Mitterrand de Robert Schneider, éditions Perrin, 2015, 256 pages, 17,90 euros.

(1) Les Mitterrand, éditions Perrin, collection Tempus,

Publicités

2 réflexions sur “De Gaulle / Mitterrand de Robert Schneider

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s